Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s

Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s
Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s
Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s

Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s
BACCARAT Pied de lampe en cristal translucide moulé-pressé à décor satiné, la base circulaire ornée d’une alternance de côtes nervurées sur laquelle repose le fût, formé par un putti en haut-relief placé sur un piédestal et donnant l’illusion de tenir, de ses mains, le mécanisme d’installation électrique. Modèle s’inspirant probablement des uvres du sculpteur Jean-Antoine Houdon (1741/1828). La manufacture de Baccarat, dans la seconde moitié du XIX° siècle, a d’ailleurs produit, dans le même ton, d’illustres portes-couteaux, dont le décor et la technique sont proches de celui-ci cristal moulé-pressé, alternance du poli et du dépoli, représentation de bustes d’enfants… Époque XIX°, vers 1870/80. Marque de la manufacture moulée en lettres capitales au revers de la base. Précisions : dans ce modèle là, dit »au putti »ou »au chérubin », la représentation la plus commune est celle de bougeoirs, de flambeaux (ce qui n’est ici, à l’évidence, pas de cas). Ont également été produits des girandoles, démunies ainsi, elles, de binets (les »têtes », en lesquelles se glissent les bougies). Deux possibilités pour notre objet. Avant de les évoquer, une évidence : l’installation électrique est à la fois postérieure à la fabrication de l’objet, et artisanale. Il s’agit donc soit (hypothèse la plus probable) d’un pied de girandole monté en lampe, soit (hypothèse la moins probable compte-tenu du travail, assez qualitatif, de montage au plâtre de la tête en métal chromé), d’un flambeau dont le haut aurait été cassé, et que l’on aurait transformé en lampe. Nous pensons, pour notre part, en référence au montage au plâtre (solide et propre) à la première option : un pied de girandole. L’installation électrique, non vérifiée, date probablement des années cinquante. Un abat-jour serait du plus bel effet. Dimensions : hauteur totale, 30.00cm ; hauteur de la verrerie (sans compter la tête en métal chromé), 19.00cm ; diamètre de la base, 11.50cm. Rapport de condition : Verrerie en parfait état (deux minimes frottements en périphérie de la base, non visibles). Installation électrique non testée et non vérifiée (prévoir éventuel changement). Date : Vers 1880, dernier tiers XIX°. Hauteur en cm : 30 cm. Largeur en cm : 12 cm. Profondeur en cm : 19 cm. Diamètre en cm : 12 cm. L’item « Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s » est en vente depuis le jeudi 22 novembre 2018. Il est dans la catégorie « Céramiques, verres\Verre, cristal\Grands noms français\Bougeoirs, lampes ». Le vendeur est « julienchanier » et est localisé à/en Albi, Midi-Pyrénées. Cet article peut être livré partout dans le monde.
Baccarat. Pied de lampe à décor de putti, en cristal clair et satiné. XIX° s

Incoming search terms:

  • lampes à pétrole anciennes